Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Appel à la mobilisation de l'opposition — Togo

Appel à la mobilisation de l'opposition — Togo

14 Septembre 2017

Le mouvement de contestation de l'opposition au Togo suit son cours.

Mercredi, les présidents de l'Assemblée Nationale, des groupes parlementaires et des commissions se sont réunis pour prendre connaissance du texte et mettre son examen à l'ordre du jour. Celle-ci portait entre autres sur le budget interne du parlement.

Les députés de l'opposition et leurs collègues de la majorité présidentielle sont tous unanimes que la tenue de leur session extraordinaire de ce jour avait été déjà convenue et planifiée avant leur départ en vacances.

En parallèle, ce mardi, l'appel lancé par l'opposition à ses militants pour un rassemblement devant le Parlement a manifestement produit peu d'effet, les alentours du bâtiment abritant la représentation nationale ayant été soigneusement bouclé par les forces de l'ordre.

Ce mercredi 13 septembre marque véritablement le début des tractations au niveau du Parlement pour l'adoption des réformes réclamées par l'opposition togolaise.

La conférence prévue ce matin devrait porter sur les exigences de l'opposition.

Jean Pierre Fabre, chef de file de l'opposition, a dit au président que les députés n'ont pas l'esprit à travailler sur le budget national. Le président du parlement togolais, Dramani Dama a suspendu la séance extraordinaire de ce mardi suite à la demande d'un député de l'opposition qui conteste le black-out du parlement sur le projet de loi de la réforme constitutionnelle.

Les travaux reprendront ce jeudi à la suite de la conférence des présidents; ceci dans le but de réajuster le calendrier des textes, des projets ou propositions de loi à étudier.

Il est à souligner que l'avant-projet de texte en étude a été adopté la semaine dernière par le gouvernement.

Entre temps, une troisième possibilité a fait surface. La Constitution togolaise de 1992 a été modifiée à plusieurs reprises, notamment par le général Gnassingbé Eyadéma, le père de l'actuel chef de l'Etat. Une nouvelle session sera ouverte pour examiner le projet de loi du gouvernement. C'est pour cela que nous allons faire entorse à notre procédure pour clôturer la session (parlementaire actuelle) demain.


Appel à la mobilisation de l'opposition — Togo