Lundi, 25 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » L'Europe selon Jean-Claude Juncker

L'Europe selon Jean-Claude Juncker

14 Septembre 2017

Le "calendrier" du président de la Commission européenne, est "cohérent avec la feuille de route que le président de la République a annoncé vouloir présenter rapidement et construire avec nos partenaires dici la fin de lannée", a-t-on ajouté. "Nous n'avons pas besoin de structure parallèle".

Angela Merkel, Mariano Rajoy et Emmanuel Macron se sont également récemment prononcés en ce sens.

Dans son discours, M. Juncker a aussi rappelé que l'euro avait "vocation à devenir la monnaie unique de toute l'Union européenne", la Grande-Bretagne et le Danemark exceptés, puisqu'ils n'en veulent pas. Pour le président français, une telle institution procurerait davantage de légitimité démocratique à la construction européenne.

Constatant que la reprise économique " se fait enfin sentir dans tous les Etats membres " et que près de huit millions d'emplois ont été créés depuis le début du mandat de sa Commission, Jean-Claude Juncker a estimé qu'il y avait " une occasion à saisir " et qu'on pourrait l'utiliser au mieux, en tenant le cap fixé l'an dernier et en commençant à préparer l'avenir. La nécessaire unanimité rendrait le projet d'Emmanuel Macron trop incertain. En outre, le président de la Commission s'est dit prêt à rentrer dans une bataille longtemps ignorée jusque-là: la cyberguerre froide menée par des forces étrangères contre les institutions européennes et les États membres.

Une idée ancienne, qu'il remettrait au goût du jour: le président serait élu au suffrage universel par les 350 millions de citoyens européens, et fusionnerait le poste de direction de la Commission (celui actuellement occupé par Juncker) et du Conseil européen, où siège Donald Tusk. Il veut aussi que le Mécanisme européen de stabilité (qui peut prêter de l'argent aux pays de la zone euro en difficulté) devienne un Fonds monétaire européen (FME).


L'Europe selon Jean-Claude Juncker