Jeudi, 23 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Temer face à de nouvelles accusations du parquet — Brésil

Temer face à de nouvelles accusations du parquet — Brésil

16 Septembre 2017

Un magnat de l'agro-alimentaire, à l'origine d'un scandale de corruption qui éclabousse le président brésilien Michel Temer, a été placé lundi en détention provisoire dans une prison de Brasilia.

Le président Temer, dont le mandat s'achève normalement le 1er janvier 2019, fait déjà face à plusieurs enquêtes dans des affaires de corruption présumée. Wesley Batista est soupçonné de s'être enrichi illégalement en vendant des actions de JBS et en achetant des dollars américains entre le 24 avril et le 17 mai, jour de l'annonce de révélations compromettant le chef de l'État dans le cadre d'un accord de collaboration avec la justice.

Joesley Batista a déclenché une crise politique en enregistrant le président Temer à son insu alors qu'il semblait donner son aval pour acheter le silence d'un député aujourd'hui en prison.

Des enregistrements laissent penser que Joesley Battista a tenté de se servir des procureurs et de dissimuler des informations durant les négociations avec la justice qui ont débouché sur l'arrangement.

Le procureur général du Brésil a présenté jeudi une nouvelle demande de mise en accusation contre le président Michel Temer, pour obstruction à la justice et participation à une organisation criminelle dans le cadre d'un vaste scandale de corruption. Fin juin, il a avait déjà été accusé de " corruption passive", mais était parvenu à sauver son mandat, empêchant l'ouverture d'un procès à son encontre en obtenant une large majorité à la chambre des députés.

D'autres éléments des aveux de Joesley Batista peuvent donner lieu à de nouvelles mises en accusation de la part de Rodrigo Janot.

La Chambre des députés va décider s'il doit ou non comparaître devant la Cour suprême. La demande a été formulée par les avocats du président Temer, qui l'accusent d'agir "selon des motivations personnelles".


Temer face à de nouvelles accusations du parquet — Brésil