Mardi, 17 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Le déficit public revu en baisse grâce à la croissance — France

Le déficit public revu en baisse grâce à la croissance — France

20 Septembre 2017

Le gouvernement a annoncé début juillet une baisse drastique de la dépense publique l'an prochain pour financer ses baisses d'impôts et la hausse des dépenses liée aux promesses de campagne d'Emmanuel Macron, tout en ramenant le déficit public à 2,7% du produit intérieur brut (PIB).

"En 2017, nous visons 2,9% de déficit public, en 2018 nous visons 2,6%".

"C'est un peu mieux que ce que nous avions donné en première indication aux parlementaires parce que la croissance est légèrement meilleure", a-t-il dit sur France 2.

Il vient de revoir en hausse, à 1,7% contre 1,6%, son estimation de croissance pour 2017 tout en confirmant celle de 1,7% attendue en 2018.

Par comparaison, le PIB de 2016 avait plafonné à 1,1%.

" Dans le budget 2018, il n'y aura que 1 600 suppressions de postes dans la fonction publique d'État, alors que l'objectif fixé par le président de la République est de l'ordre de 120 000 sur le quinquennat pour l'ensemble des fonctions publiques", a déclaré le ministre dans un entretien conjoint avec le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, sans préciser la répartition de ces suppressions. Les précédentes prévisions tablaient sur un déficit de 3% du PIB cette année et 2,7% l'an prochain.

Le ministre a par ailleurs assuré que le gouvernement prévoyait de baisser " la dépense publique de 0,7 point du PIB en 2018, sur un objectif de trois points d'ici à 2022", un objectif qui passe par une " réflexion sur les missions et l'efficacité du service public ".

Alors qu'elles devaient atteindre 20 milliards d'euros, les économies ont été revues à la baisse à la lumière "de nouveaux éléments", selon des sources proches du gouvernement contactées par l'AFP.


Le déficit public revu en baisse grâce à la croissance — France