Jeudi, 14 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Nokia maintient la suppression de 91 postes d'ici la fin 2018 — Lannion

Nokia maintient la suppression de 91 postes d'ici la fin 2018 — Lannion

04 Octobre 2017

Nokia France rappelle qu'un programme de recrutement de 500 ingénieurs de R&D est dans une phase d'accélération. Les représentants syndicaux ont précisé que le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) serait relancé " d'ici une dizaine de jours ".

A la suite d'une réunion avec le secrétaire d'Etat à l'Economie Benjamin Griveaux et les partenaires sociaux, la direction de Nokia a décidé le 20 septembre dernier de suspendre provisoirement son plan de suppression de 597 emplois sur 4200 dans l'Hexagone et ce jusqu'au 2 octobre et la tenue d'un comité de suivi.

Sont concernées par cette suppression d'emplois, les fonctions centrales et support des filiales Alcatel Lucent International et Nokia Solutions and Networks dans l'Essonne et les Côtes-d'Armor.

Quelque 350 salariés du site de Nokia, à Lannion, ont répondu, hier, à l'appel de l'intersyndicale pour dire leur opposition aux suppressions de postes. La mise en œuvre se fera progressivement en 2018 et 2019, a estimé la direction du groupe. Un chiffre pour l'instant bien loin des 2 500 évoqués par le gouvernement. Je salue le dialogue constructif que nous avons eu aujourd'hui et je souhaite que nous puissions continuer à travailler avec les instances représentatives du personnel dans un esprit de dialogue et de respect mutuel au cours des semaines à venir " a commenté Thierry Boisnon, président de Nokia France, à l'issue de la réunion.

Le Groupe confirme que la France restera une base forte en matière de R&D avec l'ambition, compte tenu de l'environnement local favorable, de poursuivre la dynamique enclenchée, dès lors que le contexte économique le permet. Les activités de R&D dans le domaine de la 5G seront pilotées depuis la France, tandis que les Nokia Bell Labs France, continueront à être renforcés. Un prochain comité de suivi aura lieu à la fin du mois de novembre, a précisé Benjamin Griveaux.


Nokia maintient la suppression de 91 postes d'ici la fin 2018 — Lannion