Mercredi, 18 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Trois milliards de comptes victimes de piratage informatique — Yahoo

Trois milliards de comptes victimes de piratage informatique — Yahoo

05 Octobre 2017

Comme précédemment, il est toujours souligné que que les données dérobées ne comprenaient pas des mots de passe en clair, des données de cartes de paiement ou informations bancaires en rapport avec les propriétaires des comptes. Il s'agit bien sûr du désormais célèbre piratage de Yahoo qui avait été perpétré en août 2013, mais n'avait été découvert que plusieurs années plus tard. L'entreprise travaille avec les forces de l'ordre pour prendre les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité des utilisateurs.

On en sait plus sur l'ampleur exacte du gigantesque piratage de comptes dont Yahoo a été victime en 2013. L'opérateur américain de télécoms a pu emporter l'activité historique du portail internet (à savoir la recherche sur internet) avec un rabais de 500 millions de dollars, soit un chèque de 4,48 milliards. En effet, alors qu'il était question au départ d'une attaque informatique ayant fait du tort un milliard de comptes, ce qui est déjà extrêmement préoccupant, un communiqué publié par Oath a dévoilé le nombre actualisé de victimes.

Pour cette dernière attaque massive, le groupe avait mis en cause des pirates "probablement liés à un Etat" sans davantage de détails. Tous les comptes Yahoo qui existaient en 2013 sont donc concernés. Dans ces conditions, nous pouvons être certains que les services de messagerie sont ciblés dans le but de réunir des renseignements.

Le ministère de la Justice Américain, affirme que les responsables de cette attaque, sont quatre personnes, dont parmi eux, deux agents russes du renseignement. À cette époque, les données exposées étaient les adresses email, les numéros de téléphone, les dates de naissance, les mots de passe, de même que les réponses aux questions de sécurité. Depuis la révélation du piratage, une série d'enquêtes et de plaintes ont été lancées.


Trois milliards de comptes victimes de piratage informatique — Yahoo