Mercredi, 18 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Christiane Taubira, furieuse, interrompt une interview dans Complément d'enquête

Christiane Taubira, furieuse, interrompt une interview dans Complément d'enquête

06 Octobre 2017

Le journaliste a voulu montrer à l'ancienne ministre de la Justice une vidéo compilant des extraits des insultes raciales dont elle avait été l'objet, notamment les propos ignobles d'une candidate du Front national, dans les Ardennes, qui la comparait ouvertement à un singe.

Ce jeudi 5 octobre, l'émission Complément d'enquête sur France 2 est revenue sur le déchainement raciste qu'a subi l'ex-garde des Sceaux de François Hollande, Christiane Taubira, lors des débats sur le mariage pour tous.

"Quand on subit une telle violence, c'est à moi de venir?"

Dans cette séquence, mise en ligne sur le site de Franceinfo, on observe la réaction de Christiane Taubira. Ce qu'elle dit? Je vais venir et faire de grands développements philosophiques? Elle attaque un pays, des valeurs, une histoire!

Le journaliste hors champ lui demande alors, "si, par rapport la gravité de la situation", la ministre a eu "le sentiment que la classe politique dans son ensemble avait été à la hauteur".

Avant de poursuivre: "Mais ce n'est pas un sujet pour moi!". "Le visage fermé, elle commente: " Ça va, là", avant la fin de la vidéo qu'elle ne souhaite pas regarder en entier". Vous posez la question de ce que ça représente pour des gamines de trois ans, de cinq ans, de treize ans, de vingt ans, vous posez la question de ce que ça représente? Des mondanités? Des discussions philosophiques, politiques?

Après ce coup de colère, Christiane Taubira s'est levée et a mis un terme à cet entretien. "Politiques? Vous vous rendez compte de ce que c'est?" s'emporte-elle comme en témoigne un extrait partagé par France 2 ce jeudi. Les équipes de "Complément d'enquête" reconnaîtront tout de même leurs torts: "Il faut être honnête, en lui montrant ces images, nous n'avions pas mesuré combien ces paroles de haine pouvaient blesser". "Même cette ministre pourtant habituée à encaisser", a reconnu le journaliste de Complément d'enquête.


Christiane Taubira, furieuse, interrompt une interview dans Complément d'enquête