Mercredi, 18 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Banco de Sabadell examine un éventuel changement de siège ce jeudi — Catalogne

Banco de Sabadell examine un éventuel changement de siège ce jeudi — Catalogne

07 Octobre 2017

Plusieurs entreprises ont déjà plié bagage, craignant les répercussions d'une indépendance de la région sur leur activité.

Mercredi, il n'a toutefois pas explicitement confirmé que la Catalogne proclamerait unilatéralement son indépendance au vu du résultat du référendum d'autodétermination de dimanche, préférant renouveler son appel au dialogue avec Madrid et à une médiation extérieure.

Ces derniers jours, de grands patrons catalans tout comme le patronat national CEOE ont aussi fait part de leur "préoccupation maximale" devant une éventuelle déclaration d'indépendance.

Devant la possible sécession de la Catalogne, dont l'annonce est prévue pour lundi par le gouvernement local, la deuxième banque d'importance de la région et cinquième banque espagnole, Banco de Sabadell, a décidé de transférer son siège social de Barcelone à Alicante, dans la région de Valence. La procédure ne concerne pas le personnel et démarrera vendredi, a indiqué un porte-parole à l'AFP.

La CaixaBank, première banque de Catalogne et troisième d'Espagne, réunira vendredi son conseil d'administration pour décider elle aussi d'un éventuel changement de siège social, selon une source proche de la banque. Mais le quotidien El Mundo évoque un déplacement temporaire du siège social aux îles Baléares (sud-est). Ces annonces ont été applaudies par les investisseurs: les cours des valeurs bancaires ont effectué une remontée à la Bourse de Madrid jeudi.

De leur côté, les milieux économiques se montrent de plus en plus anxieux.

Banco Sabadell n'aura pas attendu lundi, jour où le Parlement de Catalogne est censé avaliser la déclaration d'indépendance unilatérale, pour plier bagage. Les PME, qui représentent l'immense majorité des entreprises en Catalogne, se disent "consternées et préoccupées", selon Antoni Abad, président du second syndicat patronal du secteur, le Cecot.

D'autant qu'elle fait suite à l'annonce du départ pour Madrid, faite la veille, de deux sociétés catalanes de la high-tech, la biotech Oryzon Genomics et l'opérateur de télécoms Eurona Wireless. Tout comme le groupe d'alimentation diététique NaturHouse. L'impasse semble totale entre le gouvernement espagnol du conservateur Mariano Rajoy et les autorités catalanes indépendantistes.


Banco de Sabadell examine un éventuel changement de siège ce jeudi — Catalogne