Mercredi, 18 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Les USA et la Turquie suspendent en partie leurs services de visas

Les USA et la Turquie suspendent en partie leurs services de visas

10 Octobre 2017

Dimanche, dans un second temps, les Etats-Unis ont décidé de suspendre "tous les services de visas pour les non-immigrants dans tous les bureaux diplomatiques américains en Turquie". Les visas d'immigration s'appliquent aux demandeurs de résidence permanente ou de citoyenneté.

En réponse à cette décision, la Turquie a alors émis une décision similaire, en faisant une sorte de copier-coller du communiqué américain.

C'est l'ambassade américaine à Ankara qui a dégainé la première, en déclarant que le gouvernement américain avait été forcé à réévaluer "l'engagement" de la Turquie à l'égard de la sécurité des services et du personnel des missions diplomatiques, et ce à la lumière des "événements récents".

Jeudi dernier, les Etats-Unis se sont dits "profondément troublés" par l'arrestation d'un employé local de leur consulat à Istanbul pour des liens présumés avec les putschistes à l'origine du coup d'Etat avorté de juillet 2016.

Cette convocation, à laquelle l'employé en question du consulat ne s'est pas encore présenté, survient en plein pic de tensions entre la Turquie et les Etats-Unis depuis l'inculpation mercredi pour "espionnage" d'un de ses collègues par la justice turque. Cette décision a été condamnée par Washington qui la considère comme sans fondement et dommageable pour deux pays qui sont alliés au sein de l'Otan.

Un communiqué publié quelques heures plus tôt par l'ambassade des Etats-Unis à Ankara, annoncait la suspension de la délivrance des visas, hors visas d'immigration, dans ses missions diplomatiques en Turquie. Les délivrances de visas en ligne et à la frontière sont également concernées.

Par ailleurs, la Turquie réclame, sans succès, l'extradition du prédicateur Gülen, qui s'est exilé aux Etats-Unis à la fin des années 1990 et qui nie toute implication dans le putsch avorté du 15 juillet 2016. Le prédicateur religieux nie toute participation.


Les USA et la Turquie suspendent en partie leurs services de visas