Mercredi, 18 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Violences en marge d'un congrès de DRH, plus de quarante interpellations — Paris

Violences en marge d'un congrès de DRH, plus de quarante interpellations — Paris

13 Octobre 2017

Tout aurait dû se passer très bien, dans ce restaurant huppé du bois de Boulogne, à deux pas de Paris, au congrès des décideurs en ressources humaines (DRH) avec la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en invitée d'honneur. La préfecture de police, qui déplore "de nombreux jets de projectiles", annonce 41 interpellations. 41 personnes ont été interpellées.

Les pompiers de Paris sont intervenus ce jeudi au Bois de Boulogne pour éteindre des feux de voiture. Environ 80 personnes ont violemment manifesté ce jeudi matin dans le bois de Boulogne (à l'ouest de la capitale) à l'appel d'un collectif proche de la mouvance contestataire d'extrême gauche.

Certaines personnes ont également tenté de s'introduire de force dans "l'enceinte d'un domaine sportif".

L'intervention des forces de l'ordre a permis de contenir les incidents et de mettre fin aux troubles à l'ordre public, alors qu'aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre, a ajouté la police.

Quant à Michel Delpuech, le préfet de police, il "condamne fermement ces agissements inadmissibles, dont les auteurs devront répondre devant la Justice".

Peu avant 8 heures du matin, les militants ont occupé les alentours du congrès afin de mener une " chasse aux DRH". Les signataires de cette tribune s'insurgent contre "une célébration des pires principes du management et surtout de la victoire de la start up Macron".


Violences en marge d'un congrès de DRH, plus de quarante interpellations — Paris