Vendredi, 17 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Jean-Claude Gaudin hurle sur un journaliste après une question sensible

Jean-Claude Gaudin hurle sur un journaliste après une question sensible

15 Octobre 2017

Dans un reportage diffusé ce jeudi et intitulé "Sénat - gros chèques et petites combines", Envoyé Spécial explique comment des sénateurs auraient touché de l'argent détourné de dotations à la base destinées aux assistants parlementaires.

Le Parquet national financier enquête depuis 2014 sur une vaste affaire de détournements de fonds présumés, perpétrés par des sénateurs UMP entre 2002 et 2014. Ces élus reversaient alors l'argent à l'URS mais pas pour longtemps puisqu'une partie de ces sommes, "les chocolats du Sénat", leur revenait ensuite.

Au centre de l'enquête, Michel Talgorn, ancien inspecteur des impôts, au Sénat depuis 40 ans et chargé des questions financières du groupe UMP au palais du Luxembourg.

Si le maire de Marseille reconnaît, dans le reportage que "avant, il y a peut-être eu des habitudes", auxquelles il a mis fin quand il était président du groupe UMP au Sénat, il n'apprécie pas du tout que son intégrité soit remise en question. D'après les documents qu'ont pu se procurer les journalistes d'Envoyé spécial, son nom apparait en effet: le sénateur de la Sarthe aurait touché près de 21.000 euros entre le jour de son élection en 2005 et sa nomination au poste de Premier ministre, soit un peu plus de 18 mois.

"Mais qu'est-ce que vous venez me dire là?" Vous n'avez pas honte de me dire ça? Mais c'est un scandale monsieur. Le Sénat s'est toujours très bien comporté, et sous l'autorité du président Larcher, tout a été clair, transparent. "Allez merci", a-t-il rugi, avant de partir pour finalement se retourner la mine patibulaire vers le journaliste et lui hurler : "Non mais quelle audace!".


Jean-Claude Gaudin hurle sur un journaliste après une question sensible