Vendredi, 17 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Nouveau scandale lié à l'automobile — Kobe Steel

Nouveau scandale lié à l'automobile — Kobe Steel

15 Octobre 2017

Environ 500 sociétés du monde entier sont concernées par les données truquées de produits de Kobe Steel, a estimé vendredi la direction du groupe sidérurgique japonais, sans livrer toutefois de noms de clients touchés.

" Combiné avec le nombre de clients précédemment annoncé, le total va s'élever à environ 500 entreprises", a estimé Yoshihiko Katsukawa, un dirigeant exécutif de Kobe Steel, lors d'une conférence de presse.

Ces malversations, qui pourraient avoir débuté il y a une dizaine d'années, concerneraient au moins 200 entreprises au Japon mais aussi à l'international. A ses côtés, le PDG de Kobe Steel, Hiroya Kawasaki, a rappelé que le groupe n'avait pas détecté de risques de sûreté jusqu'à présent. Nous sommes déterminés à agir rapidement et de manière appropriée " si de tels cas viennent à se présenter, a-t-il assuré.

Six constructeurs d'automobiles japonais ont été destinataires de produits en aluminium ou cuivre dont le sidérurgiste nippon Kobe Steel a reconnu avoir falsifié les caractéristiques techniques, a affirmé mercredi le quotidien japonais Nikkei, cité par l'AFP.

Le groupe Kobe Steel a mandaté un cabinet juridique externe pour faire toute la lumière sur ces mauvaises pratiques. L'objectif étant que ses produits d'aluminium et de cuivre puissent convenir aux cahiers des charges de ses clients. Une mesure qui n'empêche pas son titre s'effondrer en bourse.


Nouveau scandale lié à l'automobile — Kobe Steel