Vendredi, 17 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » La piste des yeux étudiée par des chercheurs français — Dyslexie

La piste des yeux étudiée par des chercheurs français — Dyslexie

19 Octobre 2017

Principale conséquence: des difficultés à la lecture, à l'écriture et d'apprentissage général. "Nos observations nous permettent de penser que nous avons trouvé une cause potentielle de la dyslexie", a affirmé à l'AFP un des auteurs de l'étude, Guy Ropars, de l'université de Rennes. Selon eux, la cause serait. anatomique et résiderait dans les yeux.

Deux chercheurs français ont enfin percé le secret de la dyslexie, un trouble qui affecte pas moins de 700 millions de personnes à travers le monde. "Chez les gens non-dyslexiques, ces taches ne sont pas les mêmes".

A lire aussi: "Un stylo parlant pour aider les dyslexiques à lireGuy Ropars et son collègue Albert Le Floch sont parvenus à ces conclusions en comparant deux groupes de 30 étudiants, l'un composé de dyslexiques et l'autre de non dyslexiques". Sauf que toutes les 10 millisecondes, la lampe retire des photons, ces particules élémentaires qui forment la lumière. Chaque tache envoie au cerveau une image de ce que l'on voit.

Selon les chercheurs, une symétrie trop parfaite des taches de Maxwell pourrait être à l'origine de ce trouble de l'attention. " "Si vous regardez la lettre "b", votre œil directeur va l'imprimer dans votre cerveau tandis qu'une image inversée fantôme, donc un "d", sera stockée dans une autre partie". Mais le cerveau ne tiendra pas compte de cette lettre fantôme", explique le chercheur. "L'asymétrie est nécessaire pour éliminer l'image miroir, qui empêche une lecture normale si elle persiste comme chez les dyslexiques", fait savoir Guy Ropars, un des physiciens à l'origine de cette étude.


La piste des yeux étudiée par des chercheurs français — Dyslexie