Samedi, 18 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principal » Levothyrox : condamné, Merck remet massivement en vente l'ancien médicament

Levothyrox : condamné, Merck remet massivement en vente l'ancien médicament

15 Novembre 2017

La nouvelle formule de ce médicament a entraîné énormément d'effets secondaires est attaqué de toutes parts.

Le juge des référés a condamné le laboratoire Merck à faire machine arrière et à délivrer que la version précédente du médicament. Le laboratoire doit fournir "par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai, le produit ancienne formule aujourd'hui appelé Euthyrox aux 25 patients de la Haute-Garonne".

Le premier procès du Levothyrox a été jugé ce mardi en Haute-Garonne. Le laboratoire précise qu'il va examiner plus en détail cette décision et, au regard des dispositions réglementaires, se réserve la possibilité d'y donner "toutes les suites qu'elle estimera nécessaire ".

"C'est une pression considérable pour les contraindre à livrer le produit", a déclaré à l'AFP l'avocat des plaignants, Jacques Lévy, après avoir lu le jugement.

Ce sont 25 des 90 plaignants, qui souffraient "de graves troubles " après avoir pris une nouvelle formulation du Levothyrox, qui obtiennent ainsi satisfaction, le tribunal infligeant à Merck une astreinte de 10.000 euros par jour par infraction constatée.

Le 8 novembre, à l'audience, la première civile en France, le juge s'était transporté dans une pharmacie à proximité du tribunal pour constater l'absence de l'ancienne formulation du Levothyrox.

Face à la colère des patients, l'ancienne formule du médicament a fait son retour dans les pharmacies françaises le 2 octobre, mais au compte-gouttes. "Il y a dans ce dossier des zones d'ombre qui nous dépassent", a encore estimé la jeune femme ne comprenant toujours pas pourquoi la France avait décidé l'abandon du Levothyrox, alors que l'ancienne formule du médicament est toujours disponible chez nos voisins européens. "Où était donc l'urgence d'aller prendre une ordonnance en référé d'heure à heure pour 25 d'entre eux?", s'est demandé le PDG de Merck France, en annonçant son intention de faire appel du jugement de Toulouse.


Levothyrox : condamné, Merck remet massivement en vente l'ancien médicament